Journée mondiale de l'alimentation

Journée mondiale de l'alimentation

C’est aujourd’hui la Journée mondiale de l’alimentation, fixée par l’ONU. Le thème retenu cette année est la célébration des coopératives agricoles, dont est souligné « le rôle dans l’amélioration de la sécurité alimentaire et leur contribution à l’éradication de la faim ». A noter, cette thématique s’inscrit dans le cadre de l’année 2012, Année internationale des coopératives.

On peut lire aujourd’hui sur le site du Monde « que le nombre d’affamés dans le monde – 870 millions – a cessé de baisser au cours de la décennie écoulée. » Et que ce nombre est en réalité sous-estimé : « Si on mesurait la malnutrition plutôt que la faim, non plus le déficit en calories mais celui en micro-nutriments essentiels au développement des enfants, comme l’iode, le fer, les vitamines, les chiffres seraient encore plus considérables : on passerait au moins à 1,5 milliard », indique Olivier De Schutter, rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation.

Des niveaux de faim alarmants

Par ailleurs, l’indice de la faim dans le monde 2012, qui vient d’être publié par l’Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri) montre que « vingt pays continuent d’afficher un niveau de faim ‘extrêmement alarmant' » ou  ‘alarmant' ».

Les gouvernements vont donc se réunir durant toute cette semaine pour tenter de trouver des solutions. La FAO, organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, rassemble aujourd’hui les ministres de l’Agriculture du G20, et du 15 au 20 octobre prochains se réunira la 39e session du Comité des Nations unies sur la sécurité alimentaire mondiale (CSA).

Des solutions à trouver de toute urgence, quand on lit sur le site de RFI, ces données quotidiennes effrayantes : « un habitant sur sept souffre de sous-alimentation, dont 19 millions d’enfants » et « chaque jour 10 000 femmes et enfants meurent des conséquences de la sous-nutrition dans le monde ».