Pierre de Masterchef : mon expérience d’enseignant a été très positive

Pierre de l'émission Masterchef de TF1 (à retrouver jeudi prochain à 20h50) est un des plus brillants candidats, toujours en compétition. Avant d'être un grand cuisinier, Pierre a été enseignant. Il revient pour nous sur sa carrière de professeur d'éducation musicale, et sur ses projets d'avenir.

Pierre MASTERCHEF 3Pierre, vous êtes un cordon bleu, mais avant d’être un brillant candidat de Masterchef, vous avez été professeur d’éducation musicale. Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur cette expérience et sur ce qu’elle vous a apporté ?

Cette expérience a été très enrichissante. J’ai enseigné cinq ans, en comptant mon année de stage. Au départ, ce n’était pas particulièrement une vocation, j’ai fait ce choix à la fin de mes études de musicologie, parce que c’était un débouché pratique. J’ai passé mon CAPES, et à 22 ans, je me suis retrouvé enseignant. Pour ma première année d’affectation, j’ai été TZR (titulaire sur zone de remplacement) dans l’académie de Créteil, en Seine-Saint-Denis. J’ai ensuite reçu un mail de l’IPR de Créteil qui faisait un appel à poste pour faire partie de l’équipe qui allait construire l’internat d’excellence de Sourdun. J’y ai répondu et j’ai été sélectionné. Pouvoir piloter un projet, programmer une vie culturelle, sur l’opéra par exemple, travailler sans contrainte horaire, avec des classes en effectifs réduits : pour moi, les conditions étaient idéales, et je me suis vraiment régalé pendant les trois ans où j’y ai enseigné. Cependant, au bout de ces cinq années d’enseignement en tout, même si elles furent très positives, j’ai eu envie de faire autre chose, j’ai eu l’impression que je n’avais plus trop d’objectifs pour ma carrière d’enseignant, et que peut-être aussi, je n’avais pas assez la vocation pour ce métier. Et l’idée de me consacrer entièrement à la cuisine a fait son chemin.

Vous êtes passionné par la musique, mais également par la cuisine. Comment est née cette passion, comment avez-vous appris à cuisiner à un si haut niveau ?

J’ai toujours été attiré par la cuisine, depuis tout petit, mais ce goût s’est vraiment développé à partir de l’âge de 18 ans, quand j’ai commencé à me faire à manger. Un de mes loisirs favoris quand j’étais étudiant était d’aller dans des restaurants gastronomiques. J’ai commencé à choisir à ce moment-là avec attention mes produits, et à affiner mon palais lors de mes dégustations au restaurant. C’est ainsi que j’ai appris, je n’ai jamais suivi de cours, pour progresser, j’ai acheté des livres de cuisine, d’un niveau de plus en plus élevé. Ce que j’aime en cuisine, c’est que l’on apprend sans cesse, un produit n’est jamais fini, de nouvelles techniques apparaissent tout le temps. Et petit à petit, la cuisine a pris tellement d’importance que j’ai décidé de m’y consacrer entièrement.

Comment est venue l’idée de participer à l’émission Masterchef ?

J’ai regardé la saison 2, qui m’avait beaucoup plu, et pour un passionné de cuisine, il y a un phénomène d’identification assez immédiat avec les candidats. Je me suis dit que je pourrai faire aussi bien. Suite à cette saison, il y a eu un casting pour la saison 3, et j’y ai répondu. J’étais à ce moment-là dans ma dernière année à Sourdun, et je savais que je voulais changer de carrière, et demander une dispo pour suivre une formation à la cuisine. Je suis actuellement une formation pour adultes en alternance de CAP de cuisine dans un lycée hôtelier. Je redeviens élève après avoir été prof !

Votre participation à l’émission vous a-t-elle aidé à progresser dans votre pratique ?

Oui, bien sûr, je m’en rends compte dans ma formation actuelle de CAP : je connais déjà la plupart des techniques culinaires, que l’émission m’a permis de perfectionner, en me frottant aux autres candidats et aux avis des grands chefs. Et le fait d’avoir participé à l’émission me permet de me former dans un établissement étoilé. Mais je n’oublie pas mon ancienne carrière : je vais faire aujourd’hui une démonstration culinaire à Sourdun, dans le cadre de la Semaine du Goût !

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.