chocolat plaisir

Dans ces conditions, pourquoi se priver ?? (© Martinan - Fotolia.com)

Un chercheur de l’université de Columbia (New York) a observé une corrélation assez nette entre le nombre de prix Nobel d’un pays et la consommation de chocolat de ses habitants. Ainsi, la Suisse, dont les habitants consomment 12 kg de chocolat par an, compte aussi le plus de prix Nobel (plus de 30). A l’inverse, la Chine, où on ne mange pas de chocolat, ou le Brésil, où l’on ne consomme que 3 kg de chocolat par an et par habitant, ne comptent aucun lauréat. La seule exception est la Suède, où le nombre de prix Nobel excède nettement la consommation moyenne de cacao.

Le Dr Franz Messerli, qui a mené cette étude, rappelle que la plante de cacao est riche en flavonoles. Ces molécules, aussi présentes dans le thé vert ou le vin rouge, ont des effets très positifs sur les capacités cognitives : réduction des risques de démence, meilleures performances lors de tests cognitifs, meilleures capacités intellectuelles chez les personnes âgées… Une consommation importante de chocolat pourrait donc favoriser l’émergence de personnes très intelligentes, à même de recevoir le prix Nobel.