Les Rased veulent voir leur rôle davantage reconnu

Les enseignants spécialisés dans la lutte contre l'échec scolaire trouvent "incohérent" qu'il ne soit pas fait mention de leur travail dans le rapport de la concertation.

Les Rased, enseignants spécialisés dans la lutte contre l’échec scolaire, s’étonnent de « l’absence de référence » à leur travail dans le rapport de la concertation sur la refondation de l’Ecole, remis mercredi au président de la République François Hollande.

Dans un communiqué commun, les deux principales associations d’enseignants spécialisés, la Fname et la Fnaren, se disent satisfaites « que ce rapport fasse enfin émerger une situation qu’elles dénoncent depuis plusieurs années ». En particulier sur la situation de l’école primaire, qui « ne parvient plus à remplir complètement ses missions » envers les élèves en grande difficulté, dont la proportion a atteint « 15% à 20% de la population scolaire ».

Les deux fédérations observent en outre que l’aide individualisée mise en place depuis 2008 a démontré « son incapacité » à venir en aide à ces élèves en difficulté. Elles trouveraient donc « incompréhensible et incohérent » que la place du dispositif Rased et de ses enseignants spécialisés « ne soit pas clairement et durablement réaffirmée », à l’approche de la rédaction d’une loi d’orientation « pour une école plus juste ».

« L’Ecole de la République, priorité de ce quinquennat, doit porter la grande ambition de faire réussir tous les élèves dont elle a la charge : les aides spécialisées des professionnels des RASED y seront incontournables », concluent-elles.

Depuis 2008, les moyens alloués au dispositif Rased ont subi des coupes budgétaires importantes sous le gouvernement précédent, se traduisant par la suppression de 5.000 postes en quatre ans.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.