Entre 36 et 45 % : selon le SE-Unsa Seine-Saint-Denis, 45 % des enseignants du premier degré étaient en grève ce jeudi pour réclamer la mise en place d' »une politique sur le long terme afin d’attirer, fidéliser et stabiliser les enseignants sur ce département et mettre fin à la crise de recrutement ». La direction des services départementaux de Seine-Saint-Denis, quant à elle, évoquait 36 % de grévistes.