Violences scolaires : elles entraînent « dépres­sion ou perte d’image de soi »

"Les petites vio­lences [scolaires] répé­tées ont des consé­quences en termes de décro­chage sco­laire et de santé men­tale, entraî­nant 'dépres­sion ou perte d'image de soi'".

« Les petites vio­lences [scolaires] répé­tées ont des consé­quences en termes de décro­chage sco­laire et de santé men­tale, entraî­nant ‘dépres­sion ou perte d’image de soi' ».

Eric Debarbieux, nou­veau délé­gué minis­té­riel chargé de la pré­ven­tion et de la lutte contre les vio­lences scolaires, s’exprimant hier devant la com­mis­sion des affaires cultu­relles et de l’éducation à l’Assemblée nationale.

Source(s) :
  • AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.