64 % :  l’enquête ministérielle PROFETIC  menée auprès de 6 000 enseignants du 2nd degré et publiée début octobre révèle que 64 % d’entre eux estiment que les technologies de l’information et de la communication (TIC) ne sont pas assez exploitées dans leur établissement. Au final moins d’un enseignant sur 4 les utilise pour « évaluer, communiquer ou donner des devoirs ».