« Se lancer dans cette discipline serait pour lui une totale perte de temps, [il faut] absolument l’en dissuader ».

Extrait d’un rapport écrit par un enseignant de biologie sur John B. Gurdon, prix Nobel de médecine 2012, lorsqu’il avait 15 ans.