Catherine Gaudy, nouvelle DRH de l’Education nationale, a détaillé mardi dans un entretien accordé à l’AEF ses dossiers prioritaires pour 2013.

Selon Catherine Gaudy, pour 2013, « le dossier prioritaire c’est le rétablissement de la formation initiale des enseignants », thème « largement débattu à l’occasion de la concertation » pour la refondation de l’école. La DRH, qui devra « mettre en œuvre, sur tous les volets [de la formation des professeurs], les orientations que le ministre aura retenues », a assuré que « les enseignants nouvellement recrutés seront formés à tous les aspects du métier, aussi bien disciplinaires que professionnels ».

L’un des autres chantiers prioritaires sera la mise en place des emplois d’avenir professeurs. Catherine Gaudy a indiqué que « les procédures réglementaires [et les] textes d’application » étaient en cours d’élaboration, afin que le dispositif « soit effectif sur le terrain au plus tôt ».

Enfin, la DRH a déclaré travailler « d’arrache-pied aux 43 000 recrutements de professeurs« , recrutements « qui vont se poursuivre à des niveaux importants les prochaines années ». D’après elle, le problème du vivier ne devrait pas se poser. « Le signal fort donné par le ministre sur les mesures de créations d’emplois et sur l’amélioration des modalités de prise de poste est de nature à inciter les étudiants à se présenter aux concours », a-t-elle estimé.

Catherine Gaudy s’est montrée plus réservée sur les mesures concernant le dispositif d’évolution de carrière des enseignants. « Nous sommes dans un contexte de forte contrainte budgétaire et compte tenu des effectifs en cause, c’est un exercice fatalement compliqué, a-t-elle expliqué, jugeant qu’il n’était actuellement pas possible de « préjuger des résultats de la concertation » sur le sujet.