Rythmes scolaires : le raccourcissement des grandes vacances remis en question

Le ministre de l'Education nationale Vincent Peillon pourrait finalement renoncer au raccourcissement des vacances d'été annoncé le mois dernier sur BFMTV.

Le ministre de l’Education  nationale Vincent Peillon a remis en question le raccourcissement des vacances d’été qu’il avait annoncé le mois dernier.

Dans un entretien publié hier sur le site des Echos, le ministre a insisté sur la nécessité de préserver au mieux les intérêts des différents acteurs impliqués dans l' »équation complexe » de la réforme des rythmes scolaires. « Il faut arriver à [les] convaincre tous du bien-fondé des réformes que nous devons conduire, a affirmé le ministre. Passer en force est toujours contreproductif ».

Et « si la question des vacances d’été doit bloquer toutes les autres avancées, je proposerai au Premier ministre de ne pas y toucher », a indiqué le ministre, rappelant toutefois que « concentrer l’enseignement sur 144 jours et 36 semaines est un attentat contre notre jeunesse et contre notre avenir ».

« Ce n’est pas satisfaisant. Il faut trouver des solutions », a -t-il estimé, évoquant la piste de la semaine de 4,5 jours.

Sur BFMTV, le mois dernier, le ministre avait évoqué un allongement de l’année scolaire à 180 jours, et un zonage des grandes vacances par académie.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.