A quelques jours de la présentation du projet de loi de finances 2013 en Conseil des ministres, les Echos publient le détail des budgets 2013-2015 des ministères.

Sur la période 2012-2013, la hausse des crédits alloués à l’Education nationale semble assez faible compte tenu de l’embauche de 10 000 enseignants supplémentaires à la rentrée 2012 : le budget 2013 n’augmentera que de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Selon les Echos, les restrictions devraient surtout concerner les rectorats. « Il n’y aura sans doute pas de geste salarial ciblé », estime le quotidien.

En revanche, sur la période 2012-2015, les crédits du ministère augmenteront de 2,5 %.

Le ministère de l’Enseignement supérieur, quant à lui, verra ses crédits progresser de 2,1% entre 2012 et 2013 et de 3 % entre 2012 et 2015.

En revanche, le budget accordé au ministère de la Culture subira une baisse de 3,6 % entre 2012 et 2013, et de 5,5 % entre 2012 et 2015. De nombreux projets culturels seront impactés par cette restriction : le Centre Pompidou notamment prévoit de « sacrifier des expositions« .