Pour respecter sa promesse de créer 40 000 postes d’enseignants en 2013, le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon songerait à organiser un second concours de recrutement en M1 au printemps, ont affirmé plusieurs sources syndicales à l’AEF ce vendredi.

Si le ministre a déjà annoncé jeudi l’ouverture de 22 100 postes aux concours enseignants 2013 de M2, il n’a pas précisé de quelle manière sera effectué le reste des recrutements. Le dispositif sera dévoilé lors de la présentation du Projet de loi de finances 2013 vendredi 28 septembre, mais plusieurs syndicats affirment que le ministre songerait à recruter des étudiants dès le M1.

« Environ 85 000 M2 sont délivrés par an et ce niveau ne peut pas fournir toutes les nouvelles embauches, explique Guy Barbier, secrétaire national administratif et juridique du SE-Unsa.  Il est possible que ces recrutements complémentaires se fassent auprès d’étudiants en M1 au printemps 2013 ».

Thierry Cadart, secrétaire général du Sgen, évoque lui aussi l’organisation d’un concours ouvert aux étudiants de M1, qui seraient ainsi « dès septembre 2013, à mi-temps, dans les classes et en M2 ».

Vincent Peillon avait promis jeudi sur France Culture de recruter 40 000 professeurs en 2013, une annonce vivement critiquée par l’opposition. Hervé Morin avait notamment accusé le ministre de l’Education nationale d’avoir abandonné « toute réflexion de long terme sur notre sys­tème éduca­tif ».