Budget des universités : « le mensonge et la trahison des universitaires et des chercheurs vont-ils se prolonger ? » (Sauvons l’université)

Pascal Maillard, chercheur en littérature, dénonce sur le site de l'association Sauvons l'université le discours paradoxal de la ministre Geneviève Fioraso sur la situation financière des universités.

Le chercheur en littérature Pascal Maillard a vivement critiqué ce samedi, sur le blog de l’association Sauvons l’université, le discours paradoxal de Geneviève Fioraso à propos des difficultés budgétaires des universités françaises.

« Le paradoxe […]est aujourd’hui que la ministre de l’ESR, tout en reconnaissant que le précédent gouvernement n’a pas tenu ses engagements financiers et que la situation de nombreuses universités est critique, prétend cependant que les établissements disposeraient de ressources suffisantes, qu’il conviendrait de redéployer les moyens et de mutualiser à tout-va », écrit notamment Pascal Maillard. Elle prépare ainsi les universitaires « à une acceptation résignée de l’austérité dans le cadre d’une politique de gestion de l’existant », estime-t-il.

Selon le chercheur, « le gouvernement socialiste minimise ou feint de méconnaître la gravité » de la « paupérisation généralisée des universités et de leurs personnels », résultat de « dix années de politique néo-libérale et liberticide, d’autonomie trompeuse et de désengagement de l’Etat ». Et il « risque de prolonger et d’amplifier » le désastre « s’il validait sa logique actuelle de forte continuité politique », prévient-il.

« Le mensonge et la trahison des universitaires et des chercheurs vont-ils se prolonger sous d’autres formes ? » s’interroge-t-il, inquiet des conditions d’organisation des Assises de l’Enseignement supérieur et de la recherche. Il juge en effet que ces dernières « devraient avoir pour objet prioritaire de faire un bilan circonstancié et objectif de la situation financière des universités » plutôt que « seulement renouer le dialogue et restaurer une confiance déjà bien entamée ».

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.