Le SNEP-FSU favorable au concours enseignant en fin de M2

Le SNEP-FSU a adressé cette semaine une lettre à Vincent Peillon dans laquelle il expose son point de vue sur la masterisation.

Le SNEP-FSU a adressé cette semaine une lettre à Vincent Peillon dans laquelle il expose son point de vue sur la masterisation. Pour le syndicat, qui revendique sa place de réel représentant des enseignants d’EPS, avec 84,5% aux élections professionnelles, « placer le concours en M1, dans le meilleur des cas, pourrait sembler revenir à la position avant-masterisation : concours à bac +4 et situation de professeur stagiaire l’année bac +5 ».

Dans le cadre de la grande concertation sur l’école, les professionnels de l’éducation apparaissent en effet divisés sur le sujet, bien qu’actuellement un consensus semble tout de même se dessiner en faveur du concours en fin de M2. Le SNEP-FSU souligne ainsi dans sa lettre qu’un « des soutiens du concours en M1 correspond à une partie des universitaires (par la voix de la CPU) qui considère que la formation d’enseignants et les concours ‘perturbent’ les masters. »

Le syndicat juge enfin que l’option du concours en fin de master 2, qui a connu des débuts difficiles, « est aujourd’hui possible, compte tenu des avancées collectives sur la conception de la formation ».

Source(s) :
  • SNEP-FSU, AEF

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.