Vincent Peillon vient d’annoncer sur France Culture que d’ici 2013, 40 000 postes d’enseignants seraient créés. Parmi ces 40 000 postes, 22 000 seront dédiés au remplacement de professeurs partant à la retraite.

Le ministre de l’Education nationale s’est également exprimé au sujet des enseignants désobéisseurs. Il les a assurés de toute sa sympathie, mais a cependant mis en avant que « leur dire la loi, quand on ne la respecte pas ce n’est pas grave, il y aurait une petite contradiction ».