Rapport de l’OCDE « Regards sur l’éducation 2012 » : quelques chiffres

Les enseignants français sont moins bien payés en début de carrière que dans la moyenne des pays de l'OCDE, les professeurs des écoles travaillent plus qu'ailleurs, le taux de scolarisation dans le secondaire est en baisse...

L’OCDE a publié hier mardi son étude annuelle « Regards sur l’éducation ».

Ce rapport édition 2012 rappelle notamment que le salaire des enseignants français du primaire et du secondaire est inférieur de 10 à 15% à la moyenne de l’OCDE, « aussi bien pour les enseignants débutants, que pour ceux qui ont 10 ou 15 ans d’expérience professionnelle ». Toutefois, le salaire maximal en fin de carrière y est supérieur de 6 à 7% selon le niveau d’enseignement.

Les enseignants du public assurent plus d’heures de cours au primaire : 918 heures par an, contre 782 en moyenne dans les 35 pays évalués, ce qui place la France en 5ème position après les Etats-Unis, le Chili, la Nouvelle-Zélande et les Pays-Bas. En revanche, le nombre d’heures d’enseignement dans le secondaire est plus faible (646 heures au collège et 632 au lycée, contre 704 et 658 en moyenne) et ne lui rapporte que la 19ème place.

La pyramide des âges des enseignants est satisfaisante, avec 32% d’enseignants de plus de 50 ans dans le secondaire (contre 35% en moyenne), et 39% de professeurs de moins de 40 ans : seuls 13 autres pays font aussi bien ou mieux. Dans le primaire, le taux de moins de 40 ans atteint même 49%, contre 42% en moyenne ! De quoi relativiser la crise des vocations.

Baisse inquiétante du taux de scolarisation dans le secondaire

Du côté des élèves, Eric Charbonnier, analyste des chiffres de la France, dénonce une baisse « alarmante » du taux de scolarisation des 15-19 ans, qui chute de 89 à 84% entre 1995 et 2010. « Cette baisse est d’autant plus inquiétante que lorsque l’on sort du système éducatif sans diplôme, la situation de précarité sur le marché du travail est beaucoup plus difficile en France que dans d’autres pays de l’OCDE », souligne Eric Charbonnier. En effet, dans cette tranche d’âge, la part d’inactifs ou de sans emploi atteint 71% en France, contre 57% en moyenne dans l’OCDE.

Autre source de préoccupation, le taux d’encadrement en maternelle laisse à désirer, avec plus de 20 enfants par classe, contre 10 en Suède par exemple, et 14 en moyenne dans l’OCDE. La France enregistre par contre un excellent taux de scolarisation des enfants de quatre ans, supérieur à 95%, comme en Belgique, en Allemagne, au Japon et au Royaume-Uni.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.