La modification des rythmes scolaires « n’est pas la condition sine qua non à de meilleurs résultats scolaires en France »

La modification des rythmes scolaires, avec en particulier le retour à la semaine de quatre jours et demi, "n'est pas la condition sine qua non à de meilleurs résultats scolaires en France".

La modification des rythmes scolaires, avec en particulier le retour à la semaine de quatre jours et demi, « n’est pas la condition sine qua non à de meilleurs résultats scolaires en France ».
Eric Charbonnier, ana­lyste à la direc­tion de l’éducation de l’OCDE, cité par Les Echos, suite à la publication du rapport Regards sur l’éducation 2012.

 

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.