Jean-Marc Ayrault va rencontrer aujourd’hui le maire de Marseille pour évoquer la scolarisation des tout-petits afin de lutter contre la délinquance.

Pour lutter contre la violence à Marseille, le gouvernement mise en effet sur l’éducation dès la petite enfance indique lefigaro.fr. Le Premier ministre souhaite ainsi que le taux de scolarisation des enfants de moins de trois ans passe de 15 % actuellement à 30 % d’ici cinq ans.

Sur l’ensemble du territoire, 11,5 % des Français de trois ans (ayant en fait en majorité deux ans et demi) sont scolarisés actuellement, avec de grandes disparités géographiques. En Seine-Saint-Denis par exemple, ce taux est de 0,8%.

Si la mairie de Marseille accueille très favorablement cette proposition, cette dernière sera néanmoins difficile à mettre en œuvre dans le cadre de la rigueur budgétaire actuelle.