Premières grèves d’enseignants en région parisienne pour protester contre les conditions de la rentrée

A Saint-Denis, en région parisienne, les enseignants de plusieurs établissements scolaires ont voté la grève pour protester contre les mauvaises conditions de la rentrée.

Des enseignants de plusieurs établissements de Saint-Denis, dans la banlieue parisienne, se sont mis en grève ce matin, pour protester contre le manque de moyens, trois jours après la rentrée scolaire.

Au col­lège Iqbal Masih, les enseignants en grève, qui réclament davantage « de salles de classe, de per­son­nel et de surveillants », sont soutenus par les parents d’élèves qui ont bloqué le collège ce matin. « Les effec­tifs enflent: il y avait 590 col­lé­giens l’année der­nière, il y en a 696 cette année, dénonce un membre de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE). Il manque deux salles de classe ».

Les professeurs du collège Henri Barbusse, où le poste d’infirmière, ainsi que celui de plusieurs enseignants, n’ont pas été pourvus, ont également voté la grève. Selon l’inspection d’académie qui doit recevoir les professeurs le 11 septembre, en ce qui concerne le poste d’infirmière, « il y a un pro­blème de recru­te­ment au niveau natio­nal ».

Source(s) :
  • avec AFP

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.