Fraude aux examens : comment déjouer les plans des tricheurs

Avec "La fabrique des tricheurs", François Guénard propose un véritable manuel anti-fraude pour les enseignants. Il y décrypte, exemples concrets à l’appui, près d’une soixantaine de techniques de triche aux examens employées par les élèves et propose des solutions pour les contrecarrer.

La Fabrique des tricheurs

La Fabrique des tricheurs

Lorsqu’il s’agit de tricher aux examens, les élèves et étudiants peuvent faire preuve d’une inventivité surprenante ! Armés de leurs smartphones connectés à Internet et dotés d’une connaissance poussée des réseaux informatiques, ils ont développé ces dernières années de nouvelles formes de triche numériques particulièrement évoluées. Pour aider les enseignants, parfois démunis face à ces pratiques frauduleuses d’un nouveau genre, à déjouer les plans des élèves, François Guénard, enseignant à l’université depuis 25 ans, publie La fabrique des tricheurs. Il y recense près de 60 techniques de fraude et propose des solutions concrètes pour y remédier.

Une classification des techniques de triche et leurs solutions

Fraudes en amont, pendant l’examen, après l’examen ou à domicile, François Guénard dresse une véritable typologie de la triche inspirée de sa propre expérience, d’exemples tirés de Bulletins officiels, de rapports des inspections générales, ou d’ouvrages et articles étrangers traitant de la question.

Le propos est illustré de cas concrets, qui prêtent parfois à sourire tant ils semblent fantaisistes : élèves de prépa tentant d’obtenir un tiers-temps au concours en remplissant un dossier de handicap pour dyslexie, candidats dialoguant pendant l’épreuve via des calculatrices à infra-rouge, ou étudiants remettant une copie cachetée au nom d’un autre élève.

Outre un guide des solutions adaptées à chaque type de triche recensé, l’ouvrage propose une analyse sur les causes et les conséquences de la fraude pour l’élève ou l’institution qui s’y adonne, et invite à une réflexion plus concrète sur ce que la « normalisation » du phénomène révèle sur l’état de notre société.

Extrait

Sur la triche, lire aussi

L’école de la triche, de Marie-Estelle Pech, une rétrospective des techniques de fraude, de l’Antiquité à nos jours assortie d’un enquête plus large traitant notamment des motivations des tricheurs.

Plusieurs universités américaines ont rapporté le cas d’étudiants capables de taper une adresse Web sur un téléphone resté dans leur poche. Le téléphone ne quitte jamais leur poche et les fraudeurs utilisent un logiciel conçu pour les non-voyants qui « lit » les pages chargées et transmet les informations à travers une oreillette intra-auriculaire. […] Les plus intrépides ont recours à un système de dictée vocale. Pour couvrir le bruit, dans ce cas précis, les fraudeurs ont imaginé de mâcher du chewing-gum. Depuis la découverte de plusieurs cas, l’université de Floride interdit la consommation de chewing-gums et autres bonbons pendant l’épreuve !

François Guénard, La fabrique des tricheursJean-Claude Gawsewitch Éditeur, août 2012.

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.