1 à 2 semaines : le ministre de l’Education nationale Vincent Peillon a indiqué ce matin sur RMC et BFMtv qu’il n’était « pas défa­vo­rable à l’allongement d’une ou deux semaines de l’année scolaire ». Il a également évoqué la possibilité de mettre en place un zonage des vacances d’été, comme pour les autres périodes de vacances. « J’examine ça avec sérieux, je n’ai pas trouvé cette proposition sotte », a affirmé le ministre.