« J’avais le souci de l’accueil des élèves de 6e, les plus jeunes, de les aider à dédramatiser, car ils ne connaissent pas les classes, les lieux. »

Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, interrogé sur ses souvenirs de rentrée scolaire alors qu’il était professeur d’allemand.