« On arrive comme si c’était du baby sitting, on n’a pas de formation, elle arrive trop tard, ce n’est pas en quatre jours que l’on apprend un métier ».

Laure, 27 ans, professeur d’allemand stagiaire, Metro, 03/09/2012