La loi d’orientation et de programmation ne sera bien entendu pas le dernier mot de la refondation de l’école. (…) Nous agirons dans la durée totale du quinquennat en maintenant la priorité à l’école et progressivement, les fondations étant posées, nous y construirons cette nouvelle maison de la République autour de notre école.

Vincent Peillon, hier, lors de la conférence de rentrée du ministère de l’Education nationale.