Il faut poser la question du temps de travail des enseignants, trop faible.

François Fillon, qui brigue la présidence de l’UMP, présente aujourd’hui dans Le Point son programme de réformes. Parmi celles-ci : la fin des 35 heures, et l’augmentation du temps de travail dans la fonction publique, avec « un geste sur les salaires ».