Il faut « tordre le cou à cette idée qui vou­drait que des familles, parce qu’elles seraient modestes, dépen­se­raient l'[allocation de rentrée scolaire] à autre chose qu’à l’habillement ou des four­ni­tures pour leurs enfants. Cette idée est injuste et indé­cente. Les études sont extrê­me­ment claires, l’argent est uti­lisé de façon écra­sante pour les vête­ments, le maté­riel mais aussi pour des acti­vi­tés extra-scolaires ».

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, lors d’une visite d’un centre de ges­tion de la Caf, 21/08/2012