53 000 : des scientifiques de la Harvard Medical School ont récemment réussi à coder un livre de 53 000 mots et 11 illustrations dans des molécules d’ADN. D’après le Guardian cité par Actualitté, l’ADN est un support de stockage infiniment plus puissant que les outils numériques actuels, un gramme pouvant contenir 445 milliards de giga-octets (soit plus de 100 milliards de DVD).