Nassimah Dindar, la présidente du Conseil général de la Réunion, souhaite réaffecter des contrats aidés aux collectivités locales afin d’éviter que la rentrée scolaire 2012, prévue le 16 août, soit reportée dans les écoles de l’académie. La présidente a évoqué cette possibilité hier soir sur Antenne Réunion et rencontrera à ce propos une délégation de maires du département à la préfecture de Saint-Denis ce lundi.

Une motion adoptée mercredi par l’Association des maires du dépar­te­ment de la Réunion (AMDR), prévoyait en effet de repousser la rentrée scolaire à « une date ultérieure », suite à une forte diminution du nombre de contrats aidés alloués aux communes pour le second semestre 2012. Le directeur de l’AMDR, Aldo Miquel, avait estimé que le maintien de la rentrée dans ces conditions constituait un risque pour les enfants, « 70 % à 75 % des per­son­nels de la res­tau­ra­tion, char­gés de la sur­veillance ou de l’entretien dans les écoles » étant des contrats aidés. Une opinion partagée par l’ensemble des élus, sauf Gilbert Annette, maire de Saint-Denis, où la rentrée scolaire avait été maintenue à la date prévue du 16 août, malgré la baisse de près de 50 % du quota de contrats aidés.