Pierre Duharcourt, ancien co-secrétaire général de la FSU (première fédération de l’éducation), est décédé hier à l’âge de 70 ans.

Professeur d’économie à l’université de Reims Champagne-Ardenne puis à Marne-la-Vallée, il a été secrétaire général du Snesup-FSU (syndicat d’enseignants du supérieur) de 1977 à 1983, puis co-secrétaire général de la FSU entre 2000 et 2001, avant de représenter la fédération au Conseil économique, social et environnemental (Cese) jusqu’en 2010.

Pierre Duharcourt « a joué un rôle majeur dans l’histoire du syndicalisme de l’enseignement supérieur et dans celle de la FSU », en « associant une carrière universitaire brillante à un engagement militant constant », précise la FSU dans un communiqué.

Selon le Snesup, « Pierre a été de toutes les batailles pour le service public et pour les collègues », notamment « la titularisation des assistants non titulaires, l’abrogation de la loi Sauvage et l’élaboration de la loi Savary, la lutte contre la précarité et pour l’amélioration des carrières des enseignants chercheurs, la résistance contre la loi LRU et les remises en cause des retraites ».

La FSU « s’incline avec émotion devant sa mémoire et exprime toutes ses plus vives condoléances à sa famille et à ses amis ». Des témoignages et messages de soutien ont été publiés sur le site du Snesup.