Saurez-vous retrouver l’homme qui se cache sur ces photos ? Il s’agit de Liu Bolin, artiste plasticien chinois. Egalement surnommé « l’homme invisible », Liu Bolin élève la dissimulation au rang de performance artistique .

Se mettant lui-même en scène sur ses photos, il cherche à se fondre au maximum dans le décor qui l’entoure. Peint de la tête aux pieds aux couleurs de son environnement, l’homme est presque indiscernable sur les clichés.

L’art de Liu Bolin est contestataire : la première photo de sa série la plus célèbre, Hiding in the City, a été prise devant les décombres de son atelier rasé par le gouvernement chinois en 2005. La majorité des oeuvres de l’artiste touche aux rapports existant entre individu et société. Par exemple, dans la série Hiding in the City, l’une des photos le représente, presque effacé devant un kiosque à journaux chargé de magazines à la mode, symbole de l’intrusion des slogans publicitaires et du marketing dans notre environnement.

Liu Bolin reçoit depuis quelques années une reconnaissance internationale ; ses oeuvres ont été exposées en Chine, en Italie, en Suède, aux Etats-Unis, et dernièrement en France, à la galerie Paris-Beijing.

Aujourd’hui, Liu Bolin expose à la galerie Magda Danysz de Shanghai. On peut y admirer, jusqu’au 31 août, une rétrospective de ses travaux réalisés entre 2006 et 2012, notamment les photos de la série Hiding in the City et plusieurs de ses sculptures. Des oeuvres atypiques, à découvrir ou à redécouvrir avec plaisir !