Montgomery

Brandalism

L’artiste Robert Montgomery s’illustre depuis quelques mois dans une campagne artistique visant à recouvrir des panneaux publicitaires londoniens avec de la poésie. Il participe à un projet du collectif Brandalism (nom formé des mots anglais brand, marque, et vandalism), composé de 26 artistes luttant contre l’omniprésence de la publicité et du marketing dans notre quotidien. « Nous sommes fatigués d’être agressés par les publicités à chaque coin de rue donc nous avons décidés de réunir quelques amis venus de tous les pays et de commencer à reprendre les panneaux, un par un », explique le collectif dans 20minutes. Les graffeurs, dessinateurs et street-artists de Brandalism ont ainsi détourné 35 panneaux publicitaires des grandes villes anglaises.

Pour Robert Montgomery, « on peut créer de petits moments de liberté de pensée quand on voit autre chose qu’une pub pour une mégabanque ». Ses panneaux de poésie, avec leur aspect dépouillé et leur texte blanc sur fond noir, contrastent volontairement avec « les images sexy ou les slogans que les gens peuvent lire en 7 secondes ».