Jean-Marc Ayrault a assuré à la communauté scientifique que la France soutiendrait financièrement la recherche fondamentale, lors d’une visite à l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) de Genève.

Le premier ministre a souligné « l’immense persévérance des chercheurs » du Cern qui ont contribué à la découverte du Boson de Higgs. « Cette avancée considérable montre à quel point il est important d’investir dans la durée », a-t-il ajouté, confirmant la participation française, à hauteur de 140 millions d’euros, au financement du Cern.

Assurant que « la recherche fondamentale doit continuer à être soutenue, même en temps de crise », il a toutefois invité les chercheurs à aider à « convaincre les plus réticents de son utilité ». « Faites partager au grand public vos découvertes, faites de la pédagogie ! » a lancé Jean-Marc Ayrault.