Vincent Peillon, mauvais élève du gouvernement ?

Alors que les vacances des ministres débutent ce soir, Les Echos et Le Parisien leur distribuent bons et mauvais points à l'issue de ce premier trimestre.

Alors que les ministres se préparent à partir en vacances après un dernier Conseil ce matin, Les Echos et Le Parisien font le bilan de leur action à l’issue de ce premier trimestre.

Si, pour les deux quotidiens, Jérôme Cahuzac, Pierre Moscovici, Manuel Valls et Michel Sapin méritent les félicitations du jury, Vincent Peillon, ministre de l’Education, récolte les mauvais points.

Le Parisien lui décerne un avertissement de conduite. En cause, ses annonces intempestives concernant le retour à la semaine de 4,5 jours et l’allongement des vacances de la Toussaint. De même, Les Echos rappellent que le ministre de l’Education nationale s’est fait « recadrer » par Jean-Marc Ayrault à l’occasion de ces deux dérapages. Mais le quotidien place également Vincent Peillon dans la catégorie de ceux « qui sont attendus à la rentrée ». En effet, le ministre de l’Education nationale présentera à l’automne la loi d’orientation et de programmation pour l’école, sur laquelle une grande concertation est actuellement en cours.

Partagez l'article

Google

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.