Stop à l’abandon des animaux

Chaque année en France, quelque 100.000 animaux de compagnie sont abandonnés, dont une majorité durant les vacances d'été. Un acte cruel, qui peut être évité en faisant appel aux refuges de la SPA.

Chaque année depuis plus de 20 ans, les associations de protection des animaux se battent contre les abandons, particulièrement nombreux l’été. En France, plus de 100.000 animaux de compagnie sont ainsi abandonnés chaque année, dont près de 60.000 à l’approche des vacances estivales.

Les raisons sont diverses : un animal peut devenir trop encombrant, trop vieux, ou malade. L’arrivée d’un enfant, un décès ou une perte d’emploi peuvent également mener à un abandon. Mais plus récemment, la crise est souvent invoquée. Les frais de vétérinaire ou de nourriture représentent en effet une dépense non négligeable pour les propriétaires d’animaux domestiques.

Dans ces cas, il convient d’apporter son animal à un refuge ou à la SPA. L’abandon « sauvage » est un acte à la fois cruel et irresponsable. Relâcher un animal domestique dans la nature, c’est souvent le condamner à mort, car il ne saura pas subvenir seul à ses besoins. Ceux qui survivent à cette épreuve peuvent par ailleurs représenter un risque pour l’environnement, ainsi des lapins – animaux les plus abandonnés en France – qui dévastent certains territoires en quête de nourriture.

Un guide des « Vacances pas bêtes » gratuit

Pour lutter contre ce phénomène, il est également essentiel de faire stériliser son animal, afin d’éviter l’apparition de portées indésirables. Par exemple, avec une gestation d’une soixantaine de jours, deux chats peuvent avoir douze chatons en un an. Les hamsters peuvent eux avoir de 3 à 9 portées par an, avec jusque 15 bébés par portée ! Ce qui peut vite poser problème.

Il appartient à chacun de sensibiliser son prochain sur cette problématique d’éducation civique. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui soutient plus de 250 refuges en France, mène cette année une campagne sur l’idée qu’« Un animal ne pleure pas… il souffre en silence », et propose des affiches et bannières en téléchargement. Elle propose aussi un guide « Vacances pas bêtes » (à consulter en ligne ou à commander gratuitement), qui comporte une carte des plages autorisées aux chiens, la liste des organismes de garde d’animaux, et des conseils vétérinaires et informations pratiques pour le voyage.

Source(s) :
  • 30millionsdamis.fr, maville.com, wamiz.com, leprogres.fr

1 commentaire sur "Stop à l’abandon des animaux"

  1. mprospert  9 août 2012 à 19 h 13 min

    Votre article est intéressant mais il y a un petit problème que je souhaiterais soulever: Je suis en train de chercher un refuge où déposer un chien de 2 ans que ma fille avait récupéré à sa naissance mais hélas j’ai dû récupérer ma fille de 22 ans dans un état psychologique et physique alarmant (j’habite la région de Toulouse et elle, elle était à Reims pour ses études). Je passe mon été à m’occuper d’elle mais je ne peux plus m’occuper de son chien et donc j’ai appelé à toutes les portes des SPA et des refuges aux alentours, j’ai demandé conseil à la centrale SPA toulousaine et à part me faire traiter de mauvais citoyen ou encore me prendre un quart d’heure de « morale » au téléphone… Rien d’autre, aucun conseil, aucune solution : « Les refuges sont pleins », « Nous avons 500 animaux alors que nous devrions en avoir 350 » etc… Justement, comme le dit votre article, je veux éviter un matin d’aller en cachette le déposer devant un refuge attaché à un arbre. Je n’ai jamais omis de donner mon téléphone ou mon adresse. Je ne sais plus comment faire alors si vous voulez publier ce message, je n’ai pas honte de dire que pour le moment ma fille (adoptée, elle même), passe avant un chien, aussi gentil soit-il.Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.