Les enseignants désobéisseurs reçus par le ministère

Des enseignants en résistance pédagogique ont été reçus hier par des membres du cabinet de Vincent Peillon. Ils réclamaient notamment la levée des sanctions qui les ont touchés pour avoir refusé d'appliquer certaines directives du précédent gouvernement.

Alain Refalo, enseignant désobéisseur, a été reçu hier avec d’autres enseignants en résistance pédagogique par des membres du cabinet de Vincent Peillon. Il réclamait « la levée de toutes les sanctions, qu’elles soient disciplinaires […], financières […] ou administratives […] », qui ont frappé les enseignants désobéisseurs pour avoir refusé d’appliquer certaines directives du gouvernement précédent. Ils s’étaient notamment opposés à la mise en place de l’aide personnalisée et avaient boycotté les évaluations nationales de CE1-CM2.

« Les conseillers nous ont surtout écoutés. C’est au ministre de prendre la décision », a affirmé Alain Refalo.

Les enseignants en résistance ont également plaidé pour « la fin des pressions et des diktats hiérarchiques imposés aux enseignants du primaire », et ceci « dès la rentrée de septembre ». « Tout comportement autoritariste de la part des inspecteurs de circonscription, mais aussi des directeurs académiques », doit en effet être « clairement banni », selon M Refalo. En conséquence, il demande que soit inscrite « dans le code de déontologie des fonctionnaires-enseignants la possibilité d’une objection de conscience, notamment sur le plan pédagogique, motivée, éthique et responsable ». « Notre statut de fonctionnaire ne saurait être un prétexte pour exiger l’obéissance inconditionnelle », a estimé l’enseignant.

« La rencontre d’aujourd’hui marque une rupture avec la démarche de mépris des prédécesseurs de Vincent Peillon. Nous espérons qu’elle débouchera sur des décisions concrètes et rapides », a-t-il déclaré à l’issue de la réunion.

Source(s) :
  • AEF

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.