L’Italie pourrait ne pas rouvrir ses écoles à la rentrée scolaire si les restrictions budgétaires prévues par le gouvernement étaient appliquées. Giuseppe Castiglione, président de de l’Union des Provinces d’Italie, a affirmé lundi à la presse qu' »avec ces coupes [budgétaires], nous ne pourrons garantir le redémarrage de l’année scolaire ».

Piero Lacorazza, président de la province de Potenza, a confirmé ces inquiétudes, estimant qu’il n’y avait « pas d’exagération » dans les déclarations de Giuseppe Castiglione. La « moitié des provinces » italiennes rencontre « de graves difficultés financières », a-t-il précisé.