31,9 mil­lions : la suppression de la prise en charge des frais de scolarité pour les Français à l’étranger, votée dans la loi de jeudi à vendredi par l’Assemblée nationale, va rapporter 31,9 mil­lions d’euros à l’Etat, selon le rap­port sur le pro­jet de loi de finances rec­ti­fi­ca­tive 2012.