1 800 : une pétition réclamant « un moratoire » et « l’ouverture d’une véritable concertation » sur les nouvelles épreuves de SES au baccalauréat, lancée par l’Apses, a recueilli en cinq mois près de 1 800 signatures d’enseignants.