CAPES 2012 : les postes non pourvus, un signal d’alarme ?

Cette année encore, le CAPES ne fait pas le plein. Catherine Gaudy, nouvelle DGRH de l'Education nationale, indique qu'une analyse de la situation va être faite.

Aux concours du Capes externe cette année, 706 postes sont restés vacants. Il reste donc 15% des postes à pourvoir indiquait l’AFP hier.

Les disciplines les plus touchées sont les mathématiques, 652 admis pour 950 postes offerts, l’anglais, 659 admis pour 790 postes, et les lettres classiques, 75 admis pour 170 postes.

En cause : la masterisation -le nombre d’étudiants obtenant un master étant très inférieur à ceux obtenant une licence -mais aussi la faible rémunération, et l’image dégradée du métier d’enseignant.

« C’est bien la question de fond de l’attractivité du métier qui est posée. Il est perçu comme anxiogène et difficile »estime ainsi Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa, cité par l’AFP. Le Figaro titre ainsi ce matin « Profonde crise de vocation chez les enseignants« .

L’analyse de cette désaffection sera faite

Catherine Gaudy, directrice générale des ressources humaines des ministères de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur (qui a succédé le 4 juillet à Josette Théophile à cette fonction), explique dans Le Figaro que « l’analyse de cette désaffection » serait faite. Elle nuance cependant le caractère inquiétant de ces chiffres : « Il me semble que la diminution du nombre de candidats a suivi, en décalé, la baisse du nombre de places ouvertes au concours ». En 2002 en effet 18 000 postes étaient proposés au Capes, contre 4800 ces dernières années.

Elle précise aussi que les postes de CRPE (concours de recrutement de professeurs des écoles) ont eux tous été pourvus pour cette session 2012.

Les Echos précisent par ailleurs ce matin qu’il est impossible d’augmenter les quotas de reçus aux concours : « Les jurys tentent bien d’abaisser la note moyenne d’admission, mais ne peuvent descendre sous un certain seuil au risque de mettre en péril le niveau de qualification des futurs enseignants « . La crise du recrutement semble bien insoluble !

En attendant, suite à ces résultats, le ministère vient juste de publier un communiqué annonçant que les délais d’inscription aux concours enseignants pour l’année 2012-2013 seraient prolongés jusqu’au 19 juillet…

Source(s) :
  • AFP, Le Figaro, Les Echos, www.education.gouv.fr

6 commentaires sur "CAPES 2012 : les postes non pourvus, un signal d’alarme ?"

  1. Moi  12 juillet 2012 à 13 h 45 min

    Ce n’est pas « un signal d’alarme », c’est le résultat alarmant des politiques concernant l’EN. Payer les profs et tout rentrera dans l’ordre. Les profs gagnent moins qu’un chauffeur de bus avec bac 5 et un certif. en info, un en langue etc. De qui se moque-t-on ?Signaler un abus

    Répondre
  2. NC  13 juillet 2012 à 6 h 41 min

    Mme Gaudy ne pensez-vous pas qu’il est DECOURAGEANT d’être recalé pour 1 point voire 0,50 et même 0,40 lorsqu’on a fait 20000 KM pour les oraux ?????? Les DOMTOM se trouvent très loin ! Peut-être que le signal d’alarme se trouve autre part ………le jury ???? Le master 2 en poche semble pourtant être d’un bon niveau. Alors pourquoi autant de postes non pourvus ????? Prenez votre temps et analysez ce concours sous tous ses aspects !Signaler un abus

    Répondre
  3. Orailee  13 juillet 2012 à 18 h 17 min

    Je vais sûrement renoncer au poste d’enseignant en LP car je n’ai pas valide mon M². Et pourquoi? Parce que je travaille à temps plein, suis des études à distance et a une vie personnelle!!!
    Je ne dois pas être la seule à le dire… Mais pourquoi autant d’obstacles pour ceux qui ont pour vocation d’entrer dans l’EN???

    Être recalée à 1 point je connais, être humiliée par les jurys je connais. Et maintenant se voir refuser le droit d’enseigner pour un diplôme qui n’a pas vraiment de valeur je connais…
    Si le but c’est de dégoûter les jeunes de travailler dans l’EN eh bien c’est en bonne voie!!!

    Une dernière remarque… On se gâche la vie à aller jusqu’à la masterisation alors que le recrutement de contractuels se fait à bac +2 ou 3 …. Quelle belle logique!

    Si vous voulez que les jeunes aiment l’école faites aimer l’école à ceux qui veulent y travailler!

    Bien à vous.Signaler un abus

    Répondre
  4. Eliane  14 juillet 2012 à 14 h 25 min

    @NC : La barre d’admission est déjà fixée très basse… Si on la baisse encore, de nombreuses personnes non compétentes pourraient se présenter, ce qui nuierait encore plus à l’égalité dans ce métier vu que le salaire d’un excellent professeur déterminé à ce métier ayant eu 16 au CAPES est le même que celui d’un très mauvais faisant ce travail pour le salaire ayant eu 10 au CAPES.Signaler un abus

    Répondre
  5. PiouPiou  20 juillet 2012 à 17 h 04 min

    Bonjour, Je suis en Guadeloupe en préparation du CRPE 2013. Faites de l’école une priorité, cela réglera tous les problèmes de la société. J’aime l’école, j’aime apprendre à apprendre et je veux donner à mon île tout ce qu’elle m’a donné en transmettant des connaissances à des futurs citoyens. La Guadeloupe a besoin d’enseignants et à l’échelle nationale un bouleversement et même presqu’une révolution doit faire bouger les choses! A tous ceux qui se préparent aux métiers, bonnes révisions! Dans l’espérance d’entrer dans le vivier si merveilleux de l’EDUCATION NATIONALE, au service de la république!Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.