Concertation sur l’école : les réactions des syndicats

Les syndicats enseignants ont réagi vendredi suite au lancement de la grande concertation sur l’école par Vincent Peillon. Espoirs mais aussi inquiétudes marquent leurs propos.

Vendredi 6 juillet, suite au lancement de la concertation qui doit aboutir à la loi d’orientation et de programmation sur l’école à l’automne, l’ensemble des syndicats enseignants ont réagi.  Ils ont fait part de leur analyse à l’AEF. Globalement, le principe même de concertaion a été très bien accueilli.

« L’école ne concerne pas que les enseignants »

Pour Thierry Cadart, secrétaire général du Sgen-CFDT, le lancement de cette concertation jeudi est un « moment symboliquement fort ». Patrick Désiré, co-secrétaire général de la CGT-Éduc’ action juge cette « démarche inédite et intéressante ».

« L’idée de faire une refondation de l’école qui intègre [les avis] d’un maximum de personnes est plutôt positive […] » estime de son côté Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Snes-FSU.

Afin de contribuer encore plus largement au débat, la fédération FSU a mis en ligne un site où enseignants, élèves et parents pourront donner leurs idées.

« La concertation est large. C’est positif. Nous avons toujours pensé que l’école n’est pas la priorité de ses acteurs mais de l’ensemble de la Nation […] » a de son côté déclaré Christian Chevalier, secrétaire général du SE-Unsa.

Patrick Désiré, co-secrétaire général de la CGT-Éduc’ action, salue le caractère particulier de cette concertation : « Nous pensons que l’école ne concerne pas que les enseignants ».

Le site du Nouvel Obs notait en effet ainsi le 5 juillet que « les syndicats d’enseignants, les fédérations de parents d’élèves, les chercheurs, les organisations de lycéens et d’étudiants, des représentants du monde économique » étaient associés à la concertation.

« Des difficultés importantes »

Cependant, des voix inquiètes se font entendre. « Nous sommes dans l’expectative. Il est un peu tôt pour avoir une appréciation d’ensemble sur la concertation » juge ainsi Hubert Raguin, secrétaire général du Fnec-FP-FO. Et d’ajouter : « Nous sommes un peu préoccupés par le contexte budgétaire ».

Pour Sud-Education, par ailleurs, il n’y aura « pas de refondation sans le retour des 80 000 postes supprimés par le gouvernement précédent ».

Hier lors du « Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro », Vincent Peillon a reconnu des « difficultés importantes« . Le ministre de l’Education a cité « l’augmentation du décrochage scolaire selon les études de l’OCDE », les « 40 % d’élèves ayant des difficultés en français et en maths à l’entrée du collège », les « 6 % de réussite en moins au bac professionnel cette année »…

Ce qui fait dire à Christian Chevalier, qu’il est souhaitable que « le rapport qui sera remis […] (suite à la concertation ndlr) en octobre ne se contentera pas de faire un constat mais formulera des propositions concrètes pour construire une école plus juste. »

Source(s) :
  • AEF, France Info, Nouvel Obs, Le Figaro, VousNousIls, www.desideespourleducation.net

1 commentaire sur "Concertation sur l’école : les réactions des syndicats"

  1. hobbes  9 juillet 2012 à 12 h 29 min

    Le site du Nouvel Obs notait en effet ainsi le 5 juillet que « les syn­di­cats d’enseignants, les fédé­ra­tions de parents d’élèves, les cher­cheurs, les orga­ni­sa­tions de lycéens et d’étudiants, des repré­sen­tants du monde écono­mique » étaient asso­ciés à la concertation….Oui mais pas les conseillers d’orientation-psychologues de l’EN ni à travers leur association professionnelle l’ACOP (www.acop.asso.fr) ni l’organisme de recherche qu’est l’Institut National du Travail et d’Orientation Professionnelle (INETOP. Pourquoi ?Signaler un abus

    Répondre

Partagez votre avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.