« Il faudra donc désormais que les professeurs des écoles primaires s’attendent à être convoqués pour concevoir l’épreuve de fin d’études de nos collégiens. Parce qu’en tout cas cette fois c’est net, entre le Brevet et la classe de troisième, c’est plié. »

Luc Richter, professeur de lettres modernes en collège, communiqué de Sauver les lettres, 30/06/2012.