Le Snuep-FSU, syndicat de l’enseignement professionnel, a déposé un préavis de grève pour les jours de passage des oraux du bac pro, c’est-à-dire entre le 9 et le 11 juillet prochain.

Dans un communiqué rendu public mardi, le syndicat annonce le dépôt d' »un préavis de grève national pour couvrir les jours arrêtés par chaque recteur pour le déroulement de l’épreuve de contrôle ». Le communiqué précise que « tout(e) collègue refusant de participer à l’épreuve de rattrapage sera administrativement couvert(e) dans sa démarche ».

Le syndicat entend ainsi protester contre les modalités de l’oral de rattrapage du bac pro, instauré en 2009, « organisé dans un flou total et contesté par une grande part de la profession ». D’après le Snuep-FSU, cette épreuve « dévalorise » le bac pro. Elle a « permis d’augmenter artificiellement de 10 points le taux de réussite au baccalauréat professionnel le faisant passer de 77% à 87%, les effets médiatiques primant sur la valeur même du diplôme », explique le syndicat.

« Cela fait trois ans qu’on alerte le ministère là-dessus, trois ans que rien n’est fait », déplore Jean-Sébastien Belorgey, secrétaire national.