Le Boson de Higgs aurait été découvert, avec 99,9999 % de certitude, annonce le Centre européen de recherche nucléaire (CERN) de Genève. Cette particule, dont l’existence a été évoquée dans les années 60 par les théoriciens Peter Higgs, Robert Brout et François Englert, est un élément fondamental du Modèle Standard, puisqu’elle est censée « ‘donner’ leur masse aux particules de matière », explique Michel Spiro, président du conseil du Cern, à un blog de Libération. L’acquisition de cette masse étant « la conséquence d’une interaction entre les particules de matière et le champ de Higgs, dans tout l’espace temps ». La découverte du Boson de Higgs permettrait ainsi de confirmer la théorie fondamentale de la matière.

Cette avancée ouvre de nouvelles perspectives aux physiciens permettant d’aller au-delà des théories actuelles. « Nous avons de quoi nous occuper avec le LHC(1) jusqu’en 2030 ! » affirme Michel Spiro.

Le Boson de Higgs est la première particule élémentaire découverte depuis 1994.