« Je suis persuadée qu’Internet […], en tant que ministre, ça change singulièrement les choses. [Le] premier CNESER que j’ai présidé […] m’a paru assez étrange, puisqu’au CNESER, la presse n’est pas invitée, ce n’est pas public […]. Eh bien je n’ai pas beaucoup vu les yeux de mes interlocuteurs, puisque tout le monde twittait. […] Je pense qu’il y a des endroits qui doivent être protégés de ces usages. […]Ne prenez pas ça comme une déclaration s’il vous plaît, ne twittez pas tout de suite ! »

Geneviève Fioraso, forum « Cultivons le Futur », 28/06/2012