Salaire des profs : une « hypersensibilité à ce sujet du corps enseignant qui se vit comme un camp assiégé » (D. Seux)

Dominique Seux, rédacteur en chef France et international aux Echos, revient sur l'une de ses chroniques polémiques au sujet du salaire des professeurs et pointe une "hypersensibilité à ce sujet du corps enseignant qui se vit comme un camp assiégé".

Dominique Seux, rédacteur en chef France et international aux Echos, apporte « des précisions et des confirmations » à propos de sa chronique polémique sur les salaires des enseignants. La semaine dernière, Dominique Seux avait suscité de vives réactions en dévoilant le salaire moyen des professeurs d’un lycée dit « normal », s’élevant selon lui à 2 800 euros nets par mois.

Dans ce « droit de suite », Dominique Seux commence par rappeler que le lycée dont il est question dans la chronique « existe bien, il ne se situe pas dans un endroit huppé », comme l’ont prétendu certaines critiques. « Des lycées de ce type, il en existe beaucoup », ajoute-t-il.

Le journaliste explique que l’article n’avait pas pour but de prouver que « les enseignants sont surpayés », mais que « des différences existent » entre les professeurs et qu' »elles sont niées et méconnues ». « Certains enseignants du second degré sont très bien payés », un certifié pouvant « augmenter son revenu sensiblement » grâce à « l’indemnité de résidence, le supplément familial, les indemnités particulières de suivi et d’orientation, de conseil de classe, et surtout les heures sup et les khôlles », explique-t-il.

Mais, nuance le journaliste, « il faut redire que ce qui est vrai pour certains enseignants de lycée ne l’est pas en collège et encore moins en primaire ou les salaires réels sont très faibles ».

Dominique Seux termine en relevant « l’hypersensibilité à ce sujet du corps enseignant qui se vit comme un camp assiégé », rapport aux nombreuses commentaires sur sa première chronique.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.