Une circulaire envoyée aux recteurs d’académie et aux directeurs académiques par le ministère de l’Education nationale précise l’organisation de l’année de stage des enseignants et CPE débutants en terme de formation, d’accueil et d’accompagnement.

Cette organisation « doit être aménagée de façon transitoire à la rentrée 2012 afin de leur offrir de meilleures conditions de formation », indique la circulaire, précisant qu' »à la rentrée 2013, le dispositif d’accompagnement et de formation connaîtra des évolutions significatives ».

Pour accueillir « l’ensemble des stagiaires nommés » dans l’académie, un dispositif d’une durée de cinq jours sera mis en place, détaille la circulaire. Il se déroulera quelques jours avant la rentrée et présentera aux stagiaires « le déroulement et les enjeux de leur année de stage ainsi que leur nouvel environnement ». Pour l’affectation, les « écoles les plus difficiles », « les postes spécialisés » et les « classes les plus délicates », comme les cours préparatoires, seront évités.

La circulaire précise également les modalités d’accompagnement des stagiaires au cours de l’année scolaire. Dans le premier degré, le stagaire travaillera pendant les 2 premiers mois « en binôme avec un tuteur », ce « temps de travail partagé » étant permis par « la présence d’un titulaire remplaçant » qui « prendra en charge la classe du stagiaire ou du tuteur ». 

Dans le second degré, les enseignants stagiaires bénéficieront « à titre transitoire pour l’année scolaire 2012-2013, d’une décharge de service de 3h postes par semaine », tandis que les CPE stagiaires auront six heures de décharge hebdomadaires.

Enfin, en ce qui concerne la formation des stagiaires, elle se déroulera, dans le premier degré, sous forme de « formations groupées dès la rentrée et éventuellement, en cours d’année, de quelques formations filées ». Dans le secondaire, le dispositif « s’organisera en périodes  de formation filées compte tenu de la décharge attribuée aux stagiaires ».