Salaires enseignants : pas aussi « catastrophiques et indécents qu’on le croit » (D. Seux)

Dominique Seux, rédacteur en chef France et International aux Echos, aurait eu connaissance des salaires versés en 2011 aux enseignants d'un lycée "normal", "non-parisien". Il estime qu'ils sont loin d'être aussi "catastrophiques et indécents qu’on le croit".

Le proviseur d’un lycée a révélé à Dominique Seux, rédacteur en chef France et international aux Echos, les salaires versés en 2011 aux enseignants de son établissement. Selon le blog du journaliste, « sans être mirobolants », ils seraient « loin d’être aussi catastrophiques et indécents qu’on le croit […], notamment si on les met en relation avec la durée des vacances ».

Dominique Seux a calculé que le salaire moyen des enseignants de cet établissement « normal, avec, quand même, pas mal d’agrégés […], des filières générales, technologiques et professionnelles, quelques BTS et quelques petites ‘classes prépa' » s’élevait à  2 800 euros net par mois.

Cependant, le journaliste affirme avoir été « frappé » par les écarts de salaire entre les différents enseignants de cet établissement. Si la plupart d’entre eux gagnent « plus ou moins 3 000 euros », « une vingtaine gagne moins de 2 000 euros » alors que « certains mois, une dizaine dépasse 5 000 ». Le principal facteur expliquant ces disparités étant l’ancienneté, ainsi que les heures supplémentaires et parfois les « khôlles » pour les enseignants de prépas.

Selon Dominique Seux, par cette « fuite », le proviseur, excédé par « les plaintes de ses enseignants sur leurs revenus », aurait souhaité « lever le voile » sur leurs véritables montants.

Cependant, si l’on en croit les commentaires, les propos de Dominique Seux ne reflèteraient pas la réalité des salaires des enseignants de la majorité des lycées de France « mais bien celle d’un lycée particulier ». Ces commentaires appellent donc à se méfier des généralités.

Les commentaires sont fermés .

Modération par la rédaction de VousNousIls. Conformément à la loi relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit adressez-vous à CASDEN Banque Populaire, VousNousIls.fr, 91 Cours des roches, Noisiel, 77424 Marne La Vallée Cedex 2.