Musée des sons en danger

Tous les sons qui ont bercé notre enfance !

Un modem 56k qui se connecte, un vieux portable Nokia qui sonne, une partie de Pacman sur borne d’arcade, ou encore une cassette VHS qui se charge dans un magnétoscope : autant de sons qui résonnent dans notre mémoire.

Redécouvrez ces bruits nostalgiques sur le site du Museum of endangered sounds, le musée virtuel des sons en voie de disparition.

Des générations d’enfants seront privées de ces sons

Ce site a été lancé en janvier 2012 par l’américain Brendan Charles Chilcutt, un passionné d’informatique et de yoga thaï, et heureux propriétaire de 8 gerbilles. Il partage avec les visiteurs les inquiétudes qui l’ont poussé à ouvrir ce musée :

« Imaginez un monde où nous n’entendrons plus jamais le démarrage symphonique de Windows 95. Imaginez des générations d’enfants qui ne connaîtront pas le bavardage des anges logés au plus profond d’un vieux poste de télévision à tube cathodique. Et quand le monde entier aura adopté des appareils au design épuré, aux interfaces tactiles silencieuses, vers où nous tournerons-nous pour entendre des doigts frappant un clavier QWERTY ? Dites-le moi. Et dites-moi aussi : qui jouera à ma Gameboy quand je ne serai plus là ? »

Brendan Chilcutt n’est visiblement pas le seul en proie à ces angoisses sur le devenir des sons de sa jeunesse, puisque plus de 19.000 personnes ont déjà « liké » son site sur Facebook. Il compte entreposer dans son musée un maximum de souvenirs sonores au cours des trois prochaines années.