« Encore aujourd’hui, alors que le classement de Shanghai a démontré que notre système était loin d’être le meilleur, la France reste persuadée que le monde entier nous l’envie ! Or, lorsque vous visitez de grandes universités à l’étranger, vous vous rendez rapidement compte que pas un seul universitaire n’envisage de venir enseigner ou faire des recherches chez nous. »

François Garçon, historien, Le Point, 20/06/2012