Le projet d’évaluation quadriennale des enseignants-chercheurs est toujours en discussion.

Le décret Pécresse du 23 avril 2009 visant à l’instituer a fait l’objet de conclusions provisoires publiées par la CP-CNU le 15 mai dernier. Certains membres de la CNU (Conseil National des Universités) sont opposés à cette évaluation, mais la CPU (Conférence des Présidents d’Université) la soutient.

Devant le risque de la mise en œuvre du décret, le syndicat SNPREES-FO a alerté Geneviève Fioraso, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lui demandant « l’abandon définitif de l’évaluation quadriennale ».

Deux pétitions circulent par ailleurs pour demander le retrait définitif du décret.